Navigation – Plan du site

Les enjeux de l’écriture biographique relative aux savants iraqiens du ii/viiie siècle et à leur transmission du fond arabo-bédouin

Le cas de Abū ‘Amr b. al-‘Alā’ (m. 154/770)
Marie-Andrée Gouttenoire
p. 43-76

Résumés

Cet article démontre comment la tradition biographique arabe n'a pas légitimé d'une manière égale les différents champs du savoir développés par la première génération d'érudits baṣriens et kūfiens. Au travers de l'exemple de Abū ‘Amr b. al-‘Alā’‎ (m. 154/770), il devient évident que l'écriture biographique a pris soin de fournir une filiation à ses connaissances religieuses et grammaticales. Ainsi, ces deux champs du savoir peuvent respectivement remonter jusqu'aux tābi‘ūn (les successeurs du Prophète) et jusqu’à ‘Alī b. Abī Ṭālib. Ce n'est pas le cas pour la somme importante de matière transmise par Abū ‘Amr b. al-‘Alā’‎ depuis les ‘Arab et les A‘rā‎b (poésie préislamique, aḫbār-informations, matériel lexicographique et terminologique). Après avoir éclairci les usages des termes ‘Arab et A‘rāb en diachronie, nous mettons en évidence que la transmission de la matière tribale a souvent conduit à des manifestations de repentir au sein des sources arabes. Un motif repentant que le très controversé Ḫalaf al-Aḥmar se doit de porter au même titre que le très reconnu Abū ‘Amr b. al-‘Alā’‎.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Andrée Gouttenoire, « Les enjeux de l’écriture biographique relative aux savants iraqiens du ii/viiie siècle et à leur transmission du fond arabo-bédouin », Bulletin d’études orientales, Tome LVII | 2008, 43-76.

Référence électronique

Marie-Andrée Gouttenoire, « Les enjeux de l’écriture biographique relative aux savants iraqiens du ii/viiie siècle et à leur transmission du fond arabo-bédouin », Bulletin d’études orientales [En ligne], Tome LVII | Janvier 2008, mis en ligne le 12 novembre 2009, consulté le 27 mars 2017. URL : http://beo.revues.org/122 ; DOI : 10.4000/beo.122

Haut de page

Auteur

Marie-Andrée Gouttenoire

Université de Provence

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page