Navigation – Plan du site
In memoriam

David Cohen (1922-2013)

Jérôme Lentin et Antoine Lonnet
p. 9-16

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2017.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Évoquer David Cohen, disparu le 9 mars 2013, c’est esquisser le portrait d’un grand savant et d’un homme remarquable.

Tout en s’inscrivant, avec les meilleurs d’une riche génération de linguistes, dans la continuité d’une époque inaugurée par Saussure et Meillet, alliant le structuralisme à la sociologie, il créa, dans le même temps, des orientations d’avenir, par exemple dans l’analyse automatique ou la dialectologie de l’arabe. Grand maître des études historiques et comparatives des langues sémitiques et chamito-sémitiques il fut aussi, et avant tout, un linguiste généraliste (ou un « langagiste », comme il aimait à dire). Dans ses domaines de spécialité, en effet, ses nombreux travaux ont toujours été sous-tendus par une théorie de « l’exercice du langage et des langues », qui s’est perfectionnée à travers eux, mais qu’il ne s’est autorisé à exposer que dans ses toutes dernières publications (et dans de nombreux inédits à paraître). On en retiendra une...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jérôme Lentin et Antoine Lonnet, « David Cohen (1922-2013) », Bulletin d’études orientales, LXII | 2014, 9-16.

Référence électronique

Jérôme Lentin et Antoine Lonnet, « David Cohen (1922-2013) », Bulletin d’études orientales [En ligne], LXII | 2014, mis en ligne le 11 juin 2014, consulté le 24 septembre 2016. URL : http://beo.revues.org/1252 ; DOI : 10.4000/beo.1252

Haut de page

Auteurs

Jérôme Lentin

Professeur à l’INALCO

Antoine Lonnet

Chargé de recherche au CNRS, UMR 8176

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page