Navigation – Plan du site
Articles

Les consonnes du chamito-sémitique et le proto-phonème *H du berbère

The consonants of Hamito-semitic and the berber proto-phoneme *H
الحروف الصوامت في اللغات الحامية السامية والفونيم الأم H في اللغة البربرية
Arnaud Fournet
p. 23-50

Résumés

L’article commence par reconstituer de proche en proche l’inventaire phonologique du proto-sémitique, en partant du système de l’arabe classique et en l’enrichissant et le réorganisant d’après différentes sources d’informations, internes à l’arabe classique, internes aux langues sémitiques et contenues dans les emprunts sémitiques faits par les langues tierces. L’article montre que le proto-sémitique « traditionnel » est défectueux. Il manque à l’appel plusieurs phonèmes dont l’existence est certaine, mais passée inaperçue à ce jour. L’article met également en évidence que les phonèmes et sont diachroniquement issus d’une scission phonologique de *ts et *dz. La deuxième partie de l’article s’attache à établir l’existence de la labiale glottalisée / en berbère. Cette glottalisée héritée du chamito-sémitique est en fait la pseudo-laryngale *H du proto-berbère.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Le système consonantique proto-arabe
La question des affriquées en proto-sémitique
Une double série d’affriquées en chamito-sémitique ?
Les gutturales et les glottales en berbère
Les gutturales et les glottales en chamito-sémitique
Le proto-phonème *H du berbère
Le phonème /h/ en tahaggart
Points de repère pour déterminer la nature de *H
1- Phonotaxie de *b avec des gutturales dans les mots empruntés ou hérités
2- La phonotaxie de *b avec des consonnes emphatiques
3- Evolution parallèle de *b et *H
4- Allomorphies partagées entre *H et les labiales
5- Aoriste archaïque aCu, CCu en kabyle et en tachelhit
6- Alternances irrégulières à la forme intensive
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le système consonantique proto-arabe

L’alphabet arabe classique et l’orthoépie moderne distinguent les phonèmes suivants :

— labiales : m, f, b, w

— occlusives coronales : n, t, d, ṭ, ḍ

— fricatives coronales : ṯ, ḏ, ẓ

— sifflantes : s, z, ṣ

— liquides : l, r

— palatales : y, š, ğ

— dorsales : k, q

— gutturales : ġ, ḫ, ˁ, ḥ

— glottales : ˀ, h

La question se pose de « rétro-évoluer » ce système vers un état antérieur et de remonter jusqu’au proto-sémitique. Il est bien connu que la fricative labiale /f/ procède d’une ancienne occlusive */p/, généralement conservée en tant que telle dans les autres langues sémitiques, spécialement en dehors de la péninsule Arabique, où se produit le changement aréal *p > f. De même la palatale ou palato-alvéolaire ğ, simple [ž] ou affriquée [dž] suivant les dialectes, était une ancienne occlusive vélaire */g/, une réalisation qui a d’ailleurs été réintroduite dans certains dialectes, en particulier en Égypte. Ou bien faut-il postuler qu’elle avait conservé l’...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Arnaud Fournet, « Les consonnes du chamito-sémitique et le proto-phonème *H du berbère », Bulletin d’études orientales, LXII | 2014, 23-50.

Référence électronique

Arnaud Fournet, « Les consonnes du chamito-sémitique et le proto-phonème *H du berbère », Bulletin d’études orientales [En ligne], LXII | 2014, mis en ligne le 04 juin 2014, consulté le 29 mars 2017. URL : http://beo.revues.org/1257 ; DOI : 10.4000/beo.1257

Haut de page

Auteur

Arnaud Fournet

La Garenne-Colombes (France)

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page