Navigation – Plan du site
Articles

Les légendes relatives à l’origine hybride et à la naissance des girafes selon les auteurs arabes

Legends relating to the hybrid origin and birth of giraffes according to Arab authors
الأساطير المتعلقة بأصل الزرافة الهجين وولادتها حسب المؤلفين العرب
Thierry Buquet
p. 125-147

Résumés

Deux légendes relatives à l’hybridité et la naissance des girafes sont fréquemment mentionnées dans les sources arabes. La première explique que la girafe est le fruit d’une hybridation, parfois en deux générations, entre le chameau, le bœuf et l’hyène. Cette légende a été très probablement influencée par la zoologie grecque antique, notamment par Timothée de Gaza. Cette hybridité supposée a longtemps divisé les juristes quant au statut alimentaire de la viande de cet animal selon l’islam. Hybride de l’hyène, la girafe est impure ; animal ruminant ressemblant au bétail, sa viande est alors pure. Une autre légende, relative aux circonstances de la naissance dangereuse des girafons que leurs mères cherchent à tuer dès la fin de la parturition, n’est cependant pas venue contredire la légende de l’hybridité. L’observation de naissances de girafes en captivité dans les ménageries du  Caire n’est pas parvenue non plus à affaiblir l’hypothèse de l’hybridité, qui a eu une longue postérité dans les livres des merveilles, encyclopédies et traités géographiques jusqu’à l’époque ottomane.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2017.
Consulter cet article

Plan

L’hybridité de la girafe dans l’Antiquité
Quelle influence des sources antiques à propos de l’hybridité de la girafe ?
Une hybridité dénoncée
Une autre légende sur la naissance des girafes
La longue postérité de l’hybridité de la girafe
Peut-on manger de la girafe ?
Conclusion

Aperçu du début du texte

Si l’histoire de la girafe dans l’Antiquité égyptienne , gréco-latine  puis au Moyen Âge  est aujourd’hui mieux connue, son histoire en terre d’islam a été relativement peu étudiée . Un article récent de Remke Kruk en donne une bonne synthèse, non exhaustive . La présente étude se propose de développer et de préciser certains points qui y sont abordés, notamment à propos de l’origine des girafes : leur hybridité supposée, les légendes autour de leur naissance et la licéité de la consommation de leur viande selon l’islam. L’article de R. Kruk aborde bien d’autres aspects de l’histoire de cet animal, notamment son statut de cadeau diplomatique et de vedette des ménageries princières  que nous n’évoquerons ici que dans le cadre de la connaissance directe de cet animal par les savants arabes.

La brève notice consacrée à la girafe dans l’Encyclopédie de l’islam , rédigée par le spécialiste de la chasse et de la fauconnerie François Viré , donne une fausse image de la connaissance de cet a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thierry Buquet, « Les légendes relatives à l’origine hybride et à la naissance des girafes selon les auteurs arabes », Bulletin d’études orientales, LXII | 2014, 125-147.

Référence électronique

Thierry Buquet, « Les légendes relatives à l’origine hybride et à la naissance des girafes selon les auteurs arabes », Bulletin d’études orientales [En ligne], LXII | 2014, mis en ligne le 04 juin 2014, consulté le 30 juillet 2016. URL : http://beo.revues.org/1320 ; DOI : 10.4000/beo.1320

Haut de page

Auteur

Thierry Buquet

Institut français du Proche-Orient

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page