Navigation – Plan du site
Dossier : Le pluralisme judiciaire dans l’Islam prémoderne
2 – Les interactions entre juridictions

Local Judicial Authorities in Umayyad Egypt (41-132/661-750)

Lucian Reinfandt
p. 127-146

Résumés

Résumé : Les deux premiers siècles de la domination musulmane sur l’Égypte constituent une période clef pour comprendre l’origine des tribunaux islamiques sous les Abbassides. Cette époque vit la transformation d’une juridiction essentiellement placée sous l’autorité d’administrateurs omeyyades et d’élites locales en un système judiciaire spécialisé. Des études récentes ont traité de ces formes de juridictions locales et de l’émergence des tribunaux islamiques du point de vue institutionnel. Le présent article prolonge ces résultats dans une direction différente : il se propose de clarifier les pratiques réelles de résolution des conflits, qui incluaient des processus plus souterrains que ce que préconisent les règles officielles et les institutions. De nombreux papyrus arabes et grecs furent produits par des chefs de districts agissant en tant que responsables de la justice, ou leur furent adressés. Les éléments narratifs de ces documents montrent que le traitement des plaintes reposait sur des modes de communication élaborés. Les papyrus suggèrent par ailleurs que la population — tant les fonctionnaires lettrés que les sujets analphabètes — acceptait largement le rôle des documents écrits dans le cadre de la résolution des conflits par la voie légale.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1. Sources
2. Competences
3. Procedures
3.1. A peasants revolt in 1st/7th century Egypt
3.2. A case of tax evasion from 2nd/8th century Fayyūm
3.3. Marital strife in 1st/7th century Palestine
4. Conclusion: administrative structures and the character of Umayyad rule

Aperçu du début du texte

The first two centuries of Muslim rule over Egypt form a key period in the development of what were to become the Islamic courts under the Abbasids. These centuries witnessed the gradual emancipation of a specialised judiciary from a judicial system that had fallen more or less under the responsibility of Umayyad administrators, among them middle-ranking heads of districts (pagarchs, gr. pagarchós, ar. ṣāḥib al‑kūra). In this study it is argued that mid- and even low‑level administrators exercised justice more independently from the provincial centre than has hitherto been assumed, a conclusion based on a careful re‑reading of documentary sources on papyrus. Research for this article was conducted under the auspices of the project “The Language of Power II: Official Epistolography in Islamic Egypt (642‑969)” funded by the FWF Austrian Science Fund. The project is part of the National Research Network (NFN) “Imperium and Officium: Comparative Studies in Ancient Bureaucracy and Offici...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lucian Reinfandt, « Local Judicial Authorities in Umayyad Egypt (41-132/661-750) », Bulletin d’études orientales, LXIII | 2015, 127-146.

Référence électronique

Lucian Reinfandt, « Local Judicial Authorities in Umayyad Egypt (41-132/661-750) », Bulletin d’études orientales [En ligne], LXIII | 2015, mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://beo.revues.org/3228 ; DOI : 10.4000/beo.3228

Haut de page

Auteur

Lucian Reinfandt

University of Vienna

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page