Skip to navigation – Site map

Excerpt

Outline

Témoignages
Un Juste dans le monde du savoir

First lines

Le 11 septembre 2015, l’Institut français du Proche-Orient a perdu l’un de ses plus fidèles collaborateurs et enseignants. Souheil Chébat a rangé ses dictionnaires, ses livres et ses stylos. Malade depuis plusieurs mois, il s’est éteint parmi les siens, à Damas. Ingénieur de formation, il étudie à Genève et à Paris où il sort diplômé de l’École Nationale des Ponts et Chaussées en 1952. De retour en Syrie au début des années 1960, il travaille au Ministère de la communication pour le compte duquel il établit le tracé d’un certain nombre d’axes routiers. Toutefois, au delà de ses compétences d’ingénieur, Souheil Chébat était féru de philosophie et de religion, d’art, de littérature et de poésie, autant de domaines et de disciplines dans lesquels il sut transmettre son savoir. C’est vers 1963 que Nikita Élisséeff lui propose de rejoindre l’Institut français d’études arabes de Damas (Ifead), avant même la création du stage d’arabe, afin d’aider à la formation d...

Top of page

References

Bibliographical reference

Collectif, « Souheil Chébat (1929‑2015) », Bulletin d’études orientales, LXIV | 2016, 7-11.

Electronic reference

Collectif, « Souheil Chébat (1929‑2015) », Bulletin d’études orientales [Online], LXIV | 2016, Online since 01 April 2018, connection on 29 March 2017. URL : http://beo.revues.org/4640

Top of page

About the author

Collectif

Top of page

Copyright

© Institut français du Proche-Orient

Top of page