Skip to navigation – Site map
Dossier thématique : Histoire et anthropologie des odeurs en terre d’Islam à l’époque médiévale
Introduction

Entre fragrances et pestilences, étudier les odeurs en terre d’Islam au Moyen Âge

Julie Bonnéric
p. 21-42

Excerpt

Outline

Les odeurs, une histoire en formation
Un phénomène intangible difficilement saisissable
Des sources hétéroclites
Le dégoût des odeurs
En terre d’Islam
Les sources et la nécessité d’une approche transversale
Exprimer les odeurs
Substances odorantes
Le rôle des odeurs
Symbolisme
Conclusion

First lines

« Le croyant qui récite le Coran est comme l’orange dont le goût est agréable et dont le parfum l’est aussi. Le croyant qui ne récite pas le Coran est comme la datte dont le goût est agréable et qui n’a pas de parfum. Le libertin qui récite le Coran est comme le myrte dont le parfum est agréable et la saveur amère. Le libertin qui ne récite pas le Coran est comme la coloquinte dont la saveur est amère et qui n’a pas de parfum. »
al‑Buḫārī, Kitāb al‑ǧāmiʽ al‑aḥīḥ 

Quoique l’Orient soit traditionnellement associé à un monde vibrant de senteurs parfumées et épicées, la question des odeurs en terre d’Islam à l’époque médiévale a peu intéressé les chercheurs . Lorsqu’ils décrivent le raffinement de cette société médiévale, les historiens évoquent parfums, encens et onguents pour colorer leurs descriptions ; ils en mentionnent la diversité et la qualité, ainsi que le coût faramineux et les origines lointaines. Si de très nombreuses sources, riches d’informations, sont pourtant disponibles...

Top of page

References

Bibliographical reference

Julie Bonnéric, « Entre fragrances et pestilences, étudier les odeurs en terre d’Islam au Moyen Âge », Bulletin d’études orientales, LXIV | 2016, 21-42.

Electronic reference

Julie Bonnéric, « Entre fragrances et pestilences, étudier les odeurs en terre d’Islam au Moyen Âge », Bulletin d’études orientales [Online], LXIV | 2016, Online since 01 April 2018, connection on 25 September 2017. URL : http://beo.revues.org/4689 ; DOI : 10.4000/beo.4689

Top of page

About the author

Julie Bonnéric

Chercheur associé à l’Ifpo (Beyrouth) et au Ciham

By this author

Top of page

Copyright

© Institut français du Proche-Orient

Top of page