Skip to navigation – Site map
Dossier thématique : Histoire et anthropologie des odeurs en terre d’Islam à l’époque médiévale
Les substances odorantes

De la pestilence à la fragrance. L’origine de l’ambre gris selon les auteurs arabes

Thierry Buquet
p. 113-133

Abstracts

The origin of ambergris, an intestinal pathologic secretion of the sperm-whale, used in perfumes and medieval pharmacology, had been long debated among Arab scholars. The paper exposes the various hypotheses related to this origin, and its textual transmission during medieval times. These traditions show a good example of complex relations between good and bad odors, connected to the different colors of ambergris (black, grey, white) and to its animal (whale or fish-dung), mineral or vegetal origin.

Top of page

Excerpt

Outline

L’ambre gris dans la parfumerie et la pharmacopée arabe
Parfums
Médecine
Un produit de luxe, à l’odeur thérapeutique
Sources pour l’histoire de l’origine de l’ambre
La nature de l’ambre, entre végétal et minéral
L’ambre de baleine
L’ambre avalé par la baleine
Une déjection de la baleine ?
ʿAnbar, un nom pour le cachalot ?
L’ambre de becs
Où trouver de l’ambre ?
L’océan Indien
Espagne, Maghreb, océan Atlantique et Méditerranée
Le chameau comme chien truffier
Les diverses variétés d’ambre et leur classification
Selon l’origine naturelle
Selon l’origine géographique
Selon la couleur
Selon l’odeur
Conclusion

First lines

« Who would think, then, that such fine ladies and gentlemen should regale themselves with an essence found in the inglorious bowels of a sick whale! »
Herman Melville, Moby Dick
(New York, Penguin Classics, 2002, p. 519).

L’ambre gris ou ambre de baleine est encore aujourd’hui utilisé en parfumerie. Son odeur riche et musquée intervient dans de nombreuses fragrances . L’ambre demeure un produit rare et très cher. Depuis le xviiie siècle, la science moderne a identifié l’origine de l’ambre gris. Il s’agit d’une sécrétion pathologique produite par le cachalot (Physeter catodon), grande baleine à bosse, munie de dents. Cette sécrétion est de couleur noirâtre, d’aspect cireux, présente une taille et un poids divers, allant de quelques centaines de grammes à plusieurs dizaines de kilos. Elle se crée dans l’estomac ou les intestins du cachalot, fruit de la mauvaise digestion de certains aliments ingérés par cette baleine, notamment les becs cartilagineux extrêmement durs des calmars ou des...

Top of page

References

Bibliographical reference

Thierry Buquet, « De la pestilence à la fragrance. L’origine de l’ambre gris selon les auteurs arabes », Bulletin d’études orientales, LXIV | 2016, 113-133.

Electronic reference

Thierry Buquet, « De la pestilence à la fragrance. L’origine de l’ambre gris selon les auteurs arabes », Bulletin d’études orientales [Online], LXIV | 2016, Online since 01 April 2018, connection on 24 March 2017. URL : http://beo.revues.org/4692 ; DOI : 10.4000/beo.4692

Top of page

About the author

Thierry Buquet

CRAHAM UMR 6273, Université de Caen

By this author

Top of page

Copyright

© Institut français du Proche-Orient

Top of page