Navigation – Plan du site

Une évaluation en contexte de la poésie : le Kitāb al-Muwaššaḥ d’al-Marzubānī (m. 384/994)

Contextual Appraisal of Poetry
تقييم الشعر في سياقه
Mathias Hoorelbeke
p. 223-269

Résumés

Le Muwaššaḥ fī ma’āḫiḏ al-ʿulamā’ ʿalā al-šuʿarā’ de Muḥammad b. ʿImrān al-Marzubānī (m. 384/994) est, comme son nom le suggère, une compilation de reproches adressés aux poètes par diverses personnalités. Or, ces critiques reposent rarement sur les critères formels exprimés entre autres par Qudāma b. Ğaʿfar qui définit la poésie comme une parole métrée, rimée et douée de sens. Dès lors, existe-t-il d’autres critères implicites de poéticité qui serviraient de matrice à cette compilation ? C’est à cette question que cet article essaie de répondre, en soulignant l’importance du critère d’efficacité pragmatique dans l’évaluation de la poésie et en en suivant l’application dans plusieurs thématiques traditionnelles : panégyrique, jactance et satire, poésie amoureuse.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Plan

À la recherche d’un critère générateur
Une exigence de vérité ?
L’incohérence épistémique
L’inadéquation pragmatique
La situation d’énonciation
Adéquation au destinataire
Adéquation à l’énonciateur
Du bon usage de la parole poétique
Le mauvais présage
L’efficacité surnaturelle de la parole poétique
Les ouvertures
La rupture de la distance entre énonciateur et destinataire
– Le pronom de 2ème personne
– Les noms propres liés au mamdūḥ
– L’évocation de la mort
La représentation de l’ordre social dans le panégyrique
L’exigence d’univocité de la louange
- Un madḥ sans ambiguïté
- Du lapsus à la sédition
L’honorabilité du panégyriste
Ordre du discours et discours de l’ordre
Satire et jactance : le sens du placement
Le buʿd al-himma
Caractérisation satirique
Soutenir ses affirmations et tenir son rang
L’importation des critères externes dans l’élégie amoureuse
Évaluation par les femmes
Sincérité de la passion
Les qualités viriles du poète
La galanterie
Conclusion

Aperçu du début du texte

Si les ouvrages classiques consacrés à la théorie poétique, de Qudāma à Ibn Ḫaldūn, ont largement bénéficié par le passé de l’attention des spécialistes, plus rares ont été les incursions dans le domaine du sens pratique, qui guide l’émission de jugements spontanés et apparemment arbitraires sur la qualité d’un vers ou d’une pièce poétique. Pourtant, les ouvrages théoriques ne constituent ni le premier ni le plus important type de discours sur l’art poétique : parallèlement à la mise par écrit des dīwān-s est apparue une importante littérature biographique, dans laquelle s’illustrent Ibn Sallām al-Ǧumaḥī, Ibn Qutayba et Abū-l-Faraǧ al-Iṣfahānī. Or cette littérature ne se limite pas à donner des informations sur les poètes eux-mêmes. Elle fourmille de détails sur les circonstances dans lesquelles telle ou telle pièce a été dite et sur la réception de ces vers. Nous sommes donc en présence d’éléments épars de critique, qui pourront à l’occasion d’ailleurs être convoqués par les théori...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mathias Hoorelbeke, « Une évaluation en contexte de la poésie : le Kitāb al-Muwaššaḥ d’al-Marzubānī (m. 384/994) », Bulletin d’études orientales, Tome LX | 2012, 223-269.

Référence électronique

Mathias Hoorelbeke, « Une évaluation en contexte de la poésie : le Kitāb al-Muwaššaḥ d’al-Marzubānī (m. 384/994) », Bulletin d’études orientales [En ligne], Tome LX | mai 2012, mis en ligne le 31 mai 2013, consulté le 19 décembre 2014. URL : http://beo.revues.org/506 ; DOI : 10.4000/beo.506

Haut de page

Auteur

Mathias Hoorelbeke

Institut National des Langues et Civilisations orientales

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page