Navigation – Plan du site
Thèmes

Existe-t-il une écriture féminine ?

هل هناك كتابة نسائية ؟

Texte intégral

L’écriture féminine ainsi que sa définition suscitent des débats souvent passionnés. Certains soutiennent l’existence d’une écriture féminine se fondant sur la sensibilité spécifique de la femme ‒ censée être différente de celle de l’homme ‒ alors que d’autres refusent une telle distinction entre les deux sexes.

Ces vidéos démontrent que ce sujet – c’est-à-dire l’hypothèse de l’existence d’une écriture féminine qui plonge ses racines dans le corps de la femme – demeure ouvert. Pourtant, les écrivaines des « Lundis littéraires » semblent partager l’idée d’une différence féminine résultant de la position de la femme dans sa société, c’est-à-dire de son être « autre », résultat de l’action de plusieurs variables socio-symboliques. Ainsi, si l’écriture elle-même n’a pas de gender, la valeur (symbolique) d’une œuvre écrite par une femme peut se révéler différente de la valeur d’une œuvre écrite par un homme. L’écriture brise le silence dans lequel la femme a été historiquement reléguée et résulte d’un double processus de libération : d’un côté, la libération des pressions du système patriarcal, et de l’autre, la libération de la censure politique.

هل هناك كتابة نسائية ؟

تثير الكتابة النسوية، وتعريف هذه الكتابة، نقاشات لا تخلوا من الانفعالية أحيانا. بعضهم يدافع عن وجود الكتابة النسوية معتمدا على الحساسية الخاصة بالمرأة –وهي برأيهم حساسية مختلفة عنها لدى الرجل- في حين يرفض آخرون هذا التمييز بين الجنسين.

وتظهر مقاطع الفيديو المرافقة أن النقاش في هذا الموضوع – نعني افتراض وجود كتابة نسوية ترجع في أصولها إلى الجسد الأنثوي- لمّا يحسم بعد. مع ذلك، يبدو أن كاتبات (الإثنين الأدبي) يتفقن على أن ثمّة تميّز نسوي ناتج عن وضع المرأة في المجتمع، أي عن وجودها ككائن "آخر"، نتيجة لتفاعل عدد من المتغيرات الاجتماعية-الرمزية. وعليه، إن لم يكن للكتابة بذاتها "كينونة جنسية"، فإن القيمة (الرمزية) لعمل أدبي تكتبه امرأة قد تبدو مختلفة عن قيمة عمل يكتبه رجل. فالكتابة تكسر الصمت الذي لف المرأة تاريخيا وتنبثق من سيرورتين تحرريتين: التحرر من قيود النظام الأبوي (البطريركي)، من جهة، والتحرر من الرقابة السياسية، من جهة أخرى.

Samar Yazbek à propos de l’écriture féminine

Extrait de la conférence donnée par l’écrivain Samar Yazbek à l’Ifpo, Damas, le 2 mars 2009, dans le cadre des lundis littéraires de  l’Institut français du Proche-Orient.

Haifa Bitar à propos de l’écriture féminine

Extrait de la conférence donnée par l’écrivain Haifa Bitar à l’Ifpo, Damas, le 10 mai 2010, dans le cadre des lundis littéraires de l’Institut français du Proche-Orient.

Lina Hawyan al-Hassan à propos de l’écriture féminine

Extrait de la conférence donnée par l’écrivain à l’Ifpo, Damas, le 5 juillet 2010, dans le cadre des lundis littéraires de l’Institut français du Proche-Orient.

Rosa Yassin Hassan à propos de l’écriture féminine

Extrait de la conférence donnée par l’écrivain Rosa Yassine Hassan à l’Ifpo, Damas, le 16 novembre 2009, dans le cadre des lundis littéraires de l’Institut français du Proche-Orient.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Existe-t-il une écriture féminine ? », Bulletin d’études orientales [En ligne], Lundis littéraires (Damas, 2008-2011), Thèmes, mis en ligne le 20 janvier 2014, consulté le 27 avril 2017. URL : http://beo.revues.org/1103

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page