Navigation – Plan du site

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Le 19 octobre 2015, Jean‑Paul Pascual s’est éteint à Aix‑en‑Provence. Il laisse derrière lui une œuvre importante dédiée aux études ottomanes sur la terre du Bilād al‑Šām. Dans les années 1960, il étudia la langue arabe et l’histoire à l’Institut national des langues orientales à Paris. Durant ces années d’études, il acquit une maîtrise de la langue arabe qu’il développa ensuite au contact du terrain syrien et qui fit de lui l’un des meilleurs connaisseurs français du parler damascène. C’est au début des années 1970 qu’il découvrit la Syrie et Damas, avant d’accéder aux fonctions de secrétaire scientifique de l’Institut français d’études arabes de Damas (Ifead) entre 1975 et 1987. En marge de ces activités, il rédigea puis publia une thèse d’histoire sur la ville de Damas à la fin du xvie siècle d’après trois actes de waqf ottomans (voir bibliographie ci‑après) à l’Université d’Aix‑Marseille sous la direction du professeur André Raymond (1925‑2011). Dan...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vanessa Guéno, « Jean‑Paul pascual (1944‑2015) », Bulletin d’études orientales, LXIV | 2016, 13-17.

Référence électronique

Vanessa Guéno, « Jean‑Paul pascual (1944‑2015) », Bulletin d’études orientales [En ligne], LXIV | 2016, mis en ligne le 01 avril 2018, consulté le 27 avril 2017. URL : http://beo.revues.org/4720

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page