Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Paul M. Cobb, Usama ibn Munqidh. Warrior-Poet of the Age of the Crusades

Oxford, Oneworld Publications, 2005 (Makers of the Muslim World), ISBN 1-85168-403-4
Benjamin Michaudel
p. 416-417
Référence(s) :

Paul M. Cobb, Usama ibn Munqidh. Warrior-Poet of the Age of the Crusades, Oxford, Oneworld Publications, 2005 (Makers of the Muslim World), ISBN 1-85168-403-4

Texte intégral

1Paul M. Cobb propose à travers le présent ouvrage, Usama ibn Munqidh. Warrior Poet of the Age of the Crusades, une relecture de la vie de l’émir et de sa production littéraire dans un Proche-Orient troublé par les croisades et les luttes intestines. Il montre dans quelle mesure ce personnage peut légitimement apparaître comme l’un des artisans majeurs du monde musulman au xiie siècle.

2L’ouvrage est accessible  aux non-spécialistes par son texte allégé des notes de bas de pages et du fait de l’adoption du calendrier grégorien et d’une police de translittération simple. Il s’achève par une bibliographie concise et claire, un choix de lectures complémentaires, un lexique des principaux protagonistes et une liste chronologique des souverains et des dynasties du xiie siècle. Publié dans un format in-octavo parfaitement adapté, le livre de 136 pages est articulé autour de cinq grandes parties. Les illustrations sont absentes, à l’exception d’une carte du Proche-Orient et d’une vue de la forteresse de Šayzār.

3La préface rend hommage aux orientalistes H. Derenbourg et P. Hitti pour leurs travaux d’édition et de traduction du Kitāb al-I‘tibār, et plus généralement pour la diffusion des écrits d’Usāma b. Munqiḏ en Occident avant le milieu du xxe siècle. L’auteur présente ensuite en introduction le Proche-Orient à l’aube du xiie siècle, divisé entre les Seldjouqides et les Fatimides mais offrant une grande liberté religieuse et une importante diversité ethnique.

4Les trois premières parties, bien agencées par Paul M. Cobb, nous plongent dans le récit passionnant de la vie d’Usāma, de sa naissance à Šayzār à sa mort à Damas à l’âge de 93 ans, ponctuée par sa jeunesse « princière » dans sa ville de naissance, ses séjours successifs à Damas, à Jérusalem, au Caire, à Diyār Bakr, comme ambassadeur auprès des croisés, comme conseiller auprès de personnalités comme Zangī, Nūr al-Dīn, Saladin.

5L’auteur développe ensuite les thèmes principaux abordés par Usāma dans ses divers écrits, en soulignant les convictions politiques, religieuses et sociales de l’émir par rapport à une vision critique du monde des Francs dont les épisodes cités étaient autant de leçons à retenir pour ses contemporains. Enfin, la postface répond à la question de l’apport d’Usāma b. Munqiḏ au monde musulman, en présentant l’émir comme un personnage majeur de son temps dont la contribution ne s’est faite ni sur le champ de bataille ou dans un palais, mais dans ses écrits.

6Au final, cet ouvrage s’impose comme une référence dans l’étude d’Usāma b. Munqiḏ et de son œuvre littéraire, en soulignant l’image du « guerrier-poète » et en développant celle du témoin et acteur de premier plan des grands événements de son époque qui a élevé dans ses écrits la piété, la culture et la vertu aux rangs de valeurs humaines essentielles qui, pour lui, faisaient défaut aux Francs.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Benjamin Michaudel, « Paul M. Cobb, Usama ibn Munqidh. Warrior-Poet of the Age of the Crusades », Bulletin d’études orientales, Tome LVIII | 2009, 416-417.

Référence électronique

Benjamin Michaudel, « Paul M. Cobb, Usama ibn Munqidh. Warrior-Poet of the Age of the Crusades », Bulletin d’études orientales [En ligne], Tome LVIII | Septembre 2009, mis en ligne le 29 septembre 2009, consulté le 27 février 2017. URL : http://beo.revues.org/94

Haut de page

Auteur

Benjamin Michaudel

Pensionnaire scientifique à l’IFPO (Damas)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Institut français du Proche-Orient

Haut de page